Qu'est-ce qu'un hyperviseur ?

Un hyperviseur est une couche logicielle installée sur le matériel physique, qui permet de fractionner la machine physique en plusieurs machines virtuelles. Cela permet à plusieurs systèmes d'exploitation de s'exécuter simultanément sur le même matériel physique. Le système d'exploitation installé sur la machine virtuelle s'appelle un SE invité et parfois aussi une instance. Le matériel sur lequel l'hyperviseur est exécuté s'appelle la machine hôte. Une console de gestion d'hyperviseur, également appelée gestionnaire de machine virtuelle (VMM), est un logiciel permettant de gérer facilement les machines virtuelles.

hyperviseur

Types d'hyperviseur

Il existe deux types d'hyperviseurs: les hyperviseurs de type 1 et les hyperviseurs de type 2.
L'hyperviseur de type 1 est également appelé hyperviseur natif ou bare-metal, installé directement sur le matériel, ce qui le divise en plusieurs machines virtuelles sur lesquelles nous pouvons installer des systèmes d'exploitation invités. Le logiciel de gestion de machine virtuelle facilite la gestion de cet hyperviseur, ce qui permet de déplacer automatiquement les systèmes d'exploitation invités entre serveurs physiques en fonction des besoins actuels en ressources.

Avantages des hyperviseurs de type 1

  • Tolérance aux pannes: lorsque le serveur physique tombe en panne, le logiciel de gestion migre les instances vers les serveurs disponibles si rapidement que nous ne réalisons même pas que le matériel physique est en panne. Les utilisateurs ne connaîtront aucun temps d'arrêt et le matériel défaillant peut être réparé ou remplacé à un moment qui convient au personnel de maintenance et d'exploitation.
  • Allocation excessive / dynamique de la capacité de RAM: lors de l'exécution de plusieurs instances sur un serveur, le total de RAM alloué aux machines virtuelles peut être supérieur à la capacité de mémoire physique totale du matériel sous-jacent.

hyperviseur de type 1

L’hyperviseur de type 2 est également appelé hyperviseur hébergé, installé dans un système d’exploitation hôte, avec l’avantage de ne pas avoir besoin d’une console de gestion d’hyperviseur. Les hyperviseurs de type 2 ne prennent pas en charge l’allocation dynamique / sur RAM, vous devez donc faire attention lorsque vous allouez des ressources à des machines virtuelles.

hyperviseur de type 2

Articles connexes